Spécifications diverses

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Introduction :
 

Nous complétons notre site afin de vous fournir plus d'informations, que ce soit sur le fonctionnement de nos appareils, leurs installations, leurs actions, etc...

       
Sujets (cliquer sur les sujets pour accéder aux réponses) :
 
1
Les deux principales actions des appareils DETARTRO
 
2
Installation des appareils + Mode d'emploi (en format .pdf)
 
3
Economie d'énergie
 
4
Qualité de l'eau (préservation de sa qualité)
 
5
Technologie utilisée
 
6
Sécurité de fonctionnement
 
7
Entretien (comparaison avec l'adoucisseur)
 
8
Coûts (comparaison avec l'adoucisseur)
 
9
Un peu de chimie
 
 
           
           
           
           
           
           
           
           
Les deux principales actions des appareils DETARTRO :
En modifiant la structure cristalline du calcaire de la forme calcite (gros cristaux) en forme aragonite (particules petites flottantes), afin d'éviter la création de dépôt adhérant aux tuyaux,corps de chauffe, etc... ,car au fil des années le calcaire se fixe sur les parois internes de canalisations d'eau, dans les circuits d'eau des équipements sanitaires, les robinets, les corps de chauffe, etc..., et en réduit le diamètre intérieur des tuyauterie (obturation = diminution du débit d'eau), et occasionne une consommation accrue d'énergie (par exemple énergie pour le chauffage si les corps de chauffe et / ou tuyaux sont entartrés).

Détails chimiques, voir ci-dessous  "Un peu de chimie"
         
           
 
Installation des appareils DETARTRO :
 
Il suffit d'enrouler deux bobinages autour du TUYAU EXISTANT à l'entrée du bâtiment (ou installation) à traiter (donc pas besoin de couper un bout de tuyau).
Le montage peut se faire par vous-même, ou par nos soins.
 
 
 
Economie d'énergie :
 
Les corps de chauffe non entartré transmette toute l'énergie au liquide (en général de l'eau), sans devoir traverser une couche de tartre (le tartre étant un isolant thermique.
Idem pour les tuyaux, par exemple tuyaux de chauffage.
Plus longue durée de vie des appareils ménagers, machines, etc .
..
 
 
 
Qualité de l'eau :
 
Les éléments minéraux, calcium ne sont pas éliminés , donc l'eau garde toutes ces caractéristiques (à l'inverse de l'adoucisseur qui lui élimine le tartre, donc les sels minéraux et le calcium).
Le goût de l'eau (et également d'autres boisssons, par exemple le café) n'est pas modifié.
 
 
Technologie utilisée :
  Nous utilisons un micro-processeur (micro-ordinateur) pour la génération des signaux des champs magnétiques, et également pour la gestion des alarmes.
L'utilisation d'un micro-processeur nous permet d'éviter des réglages (en fonction de la dureté de l'eau), car celui-ci par un balayge de fréquence (différentes fréquences) traite toutes les duretés d'eau.
Le balayage de fréquence évite également le risque d'accoutumance de la tuyauterie en acier.

 
 
Sécurité de fonctionnement :
 
Nous avons implémenter des sécurité de fonctionnement, autant des quatres sorties que du bon fonctionnement du micro-processeur. Cela vous évite de constaté un éventuel défaut de fonctionnement trop tard, c'est à dire lorsqu'une couche de tartre se soit reformée dans les tuyaux, sur les corps de chauffe, etc....
Nous avons donc deux lampes (LEDs) comme indication d'alarme (alarme sortie et alarme micro-processeur).
 
 
 
Entretien (comparaison avec l'adoucisseur) :
  Pour nos appareils : Aucun entretien à faire (et nous donnons une garantie de cinq ans)
Pour l'adoucisseur : Il faut l'alimenter avec du sel, le nettoyer soigneusement, sinon risque de nids de bactéries pouvant engendrer des maladies).
 
 
 
Coûts (comparaison avec l'adoucisseur) :
 
Nos appareils  : Nos appareils coûtent environ deux à trois fois moins qu'un adoucisseur et ne nécessite aucun autre frais d'entretien.
L'adoucisseur : Coûte donc environ deux à trois plus que nos appareils, et il faut régulièrement acheter du sel, et des produits de nettoyage (ou le faire nettoyer par un spécialiste)
 
 
 
Un peu de chimie :
 
Actions préventive :
  Sous l'effet de champs magnétiques, la collision des ions Ca2+ et HCO3 présent dans les eaux calcifiantes, forment des microcristaux de carbonate de calcium CaCO3. Ceux-ci restent en suspension dans l'eau, sans adhérer aux tuyaux, appareils ménagers, etc..., et suivent le parcours de l'eau.
  - Action curative :
  Les microcristaux (CaCO3) se comportent en "germes de cristallisation" fixant d'autres ions et de ce fait diminue l'épaisseur du tartre tout au long du parcours de l'eau.
  - Protection contre la corrosion :
  Par la stabilisation des oxydes.
 
 
 
 
Pas de sujet pour l'instant:
   
 
 
 
Pas de sujet pour l'instant :
  I